Savoir

À l’instar de la feuille d’acanthe ornant les colonnes des temples, l’esthétique est justifiée par l’utile, l’esthétique agrémente la fonction. Chaque projet nécessite une réflexion préalable, structurant le projet, s’ensuivent les considérations décoratives.

La réflexion est alimentée par l’ensemble des contraintes liées au site, à l’enveloppe budgétaire et à la faisabilité du programme. C’est en tirant le meilleur parti de ces contraintes que nous réalisons des projets viables, cohérents et séduisants.

« On ne pourra bien dessiner le simple qu’après une étude approfondie du complexe. » Gaston Bachelard, épistémologue, 1884-1962

Chaque étude est composée d’étapes successives amenant à la réalisation du projet:

L’Esquisse, l’intégration des contraintes.
Une série de croquis de recherche, de schéma de fonctionnement, de dessins au calque, synthétise l’ensemble des contraintes et dégage les premiers volumes.

L’Avant Projet, le dessin se précise.
Il permet de quantifier le projet et de réaliser la première estimation budgétaire.
Il est composé d’illustrations (dessins, perspectives, 3D), de plans sommaires à l’échelle et des premières informations de matériaux et d’équipements.

Le Projet de Conception Générale, la Bible.
L’ensemble du projet est représenté, détaillé, renseigné.
Tous les plans, élévations, coupes, plans de détail nécessaires à la compréhension du projet sont compilés dans un carnet, assorti d’un descriptif des ouvrages à réaliser.
Ce dossier permet de consulter les entreprises et de constituer les équipes pour la réalisation (assistance à la passation de marché de travaux)

La Direction de l’Exécution des Travaux, la réalisation.
La tenue du chantier se fait par réunions hebdomadaires.
L’ensemble des remarques, observations et recommandations est consigné dans des compte-rendus de chantier, garantissant la bonne exécution du projet, la tenue des délais et la maitrise du budget.